NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

DOUAI : Rencontrer des professionnels de santé à l'occasion de la journée mondiale du rein au CH de Douai.

Le jeudi 14 Mars, venez à la rencontre des professionnels de santé dans le hall du CH de Douai et de Somain de 11h à 17h.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Les journées nationales de sensibilisation du public à certaines maladies chroniques, ont pour but de les dépister précocement afin de les prendre en charge avant que des complications ne surviennent. Les maladies rénales méritent à ce titre, elles aussi, une campagne de sensibilisation auprès du grand public et de tous les acteurs de santé car on estime que 5% à 10% de la population serait atteinte de maladies rénales chroniques.

Comme l’hypertension artérielle et le diabète, les maladies rénales sont souvent longtemps silencieuses et ne deviennent symptomatiques qu’au stade ultime de leur évolution, nécessitant alors la prise en charge en épuration extra rénale, c’est à dire la dialyse. La Transplantation Rénale est également possible mais ne peut être proposée à tous.

Un dépistage précoce des maladies rénales est possible par de simples examens : un dosage sanguin de la créatinine (molécule filtrée par le rein, qui augmente lors de l’insuffisance rénale), une bandelette urinaire trempée dans les urines (qui détecte entre autre la présence d’albumine, témoin le plus souvent de maladies rénales).


L’hypertension et le diabète sont, en effet, les deux principales causes de maladies rénales chroniques actuellement. Le vieillissement de la population y contribue également.
L’« épidémie » attendue de diabète liée à nos conditions de vie (mauvaise hygiène alimentaire, augmentation inquiétante de l’obésité en France et partout dans le monde) laisse présager une augmentation importante de l’insuffisance rénale chronique.
Le nombre de patients pris en charge en dialyse croît de 5 à 10 % par an (environ 40 000 patients dialysés en France actuellement) et représente un coût financier très important dans les dépenses de l’Assurance Maladie. Par ailleurs, 35 000 personnes vivent avec une greffe de rein.

Cette « journée mondiale du rein » est donc destinée à sensibiliser le public et les professionnels de santé aux maladies rénales.

Il est conseillé de se faire dépister dans les cas suivants :
- hypertension artérielle,
- diabète,
- âge supérieur à 50 ans,
- maladies rénales héréditaires dans la famille (polykystose, syndrome d’Alport…).
- examens urinaires anormaux,
- lithiase rénale (calculs),
- Prise au long cours de médicaments néphrotoxiques (anti-inflammatoires, lithium, …)

Une équipe de 5 néphrologues (médecins spécialistes des maladies rénales) assure la prise en charge des maladies rénales au Centre Hospitalier de Douai. Elle est à la disposition du corps médical et des patients du Douaisis. Pour ce faire, les néphrologues assurent des consultations externes sur rendez-vous.
 

Cette prise en charge peut être complétée dans le service de néphrologie :
 

++ au 1er étage côté A, une unité composée de deux secteurs :
- hôpital de jour programmé
- hôpital de semaine programmé

++ au 4ième étage côté B, une unité d’hospitalisation à durée indéterminée.
A ces structures, s’ajoutent, lorsque la maladie rénale nécessite une dialyse, deux secteurs
de dialyse :

++ au 1er étage côté B : un service d’hémodialyse équipé de 23 générateurs qui propose
l’hémodialyse, l’hémodiafiltration et la mid-dilution.
 

++ Au 1er étage côté A : une unité de dialyse péritonéale.


De plus, afin d’optimiser la réponse aux besoins de la population du Douaisis, ces professionnels travaillent en étroite collaboration avec :
- l’ensemble des professionnels du centre hospitalier de Douai et en particulier :
- les services de cardiologie, de diabétologie et de chirurgie vasculaire,
- les infirmières qui participent à l’éducation thérapeutique des patients,
-  les professionnels libéraux du Douaisis : médecins, infirmières, HAD…
-  différents réseaux tels que le réseau régional Néphronor, la Plateforme Santé du Douaisis
- les associations de patients telles que la FNAIR.
- Santelys et l’association pour le développement de l’hémodialyse (ADH) pour les centres d’auto-dialyse

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

HORNAING : A la rentrée scolaire, on mangera Bio au Restaurant Scolaire Municipal d’Hornaing
Par François Greuez
Dès Septembre, on mangera Bio au Restaurant Scolaire Municipal d’Hornaing, le plastique sera également supprimé.

Le 18 Juillet 2019

DOUAI : Le député LREM Dimitri Houbron fait appel au Maire de Douai, sur de la publicité d'un site porno à la fête foraine.
Par François Greuez
La fête foraine de Douai, s'est terminée depuis le 15 Juillet. Durant 2 semaines, la place du Barlet était le haut lieu du divertissement. En début de semaine, Dimitri Houbron, député LREM dénonce dans une lettre adressé à Frédéric Chéreau, Maire de Douai, une publicité d'un site pornographique, dans une petite attraction, en plein fête foraine.

Le 18 Juillet 2019

ORCHIES : Orchies Futsal sacré champion de France D2 !
Par François Greuez
Au terme d'une belle saison, Orchies Futsal est sacré champion de France D2 ! La remise du trophée a eu lieu ce 20 Avril, après leur dernier match à domicile, à la Pevele Arena.

Le 20 Avril 2019

DOUAI : Une cinquantaine de personnes rendent hommage à Notre Dame de Paris.
Par François Greuez
Après l'incendie de Notre Dame de Paris, les hommages affluent partout en France et dans le monde. Une cinquantaine de personnes étaient présentes devant le parvis de l'église qui porte le même nom.

Le 17 Avril 2019

DOUAISIS : Un véhicule auto-école pour les personnes à mobilité réduite.
Par François Greuez
L'action de prévention sécurité routière (APSR) lancent le code et le permis aux personnes handicapées. L'association possède un véhicule modifié pour l'apprentissage.

Le 15 Avril 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais