NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

DOUAI :Il y a 75 ans, Douai était sous les bombes.

Le bourdon du beffroi de l'hôtel de ville sonnera le dimanche 11 août 2019 à 16h. Afin de rendre hommage aux victimes des bombardements, le square du Maréchal Leclerc (angle de la rue Victor Hugo et de l'avenue du Maréchal Leclerc) sera renommé "Square du 11 août 1944". Une cérémonie est organisée le dimanche 11 août 2019 à 18h.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

En 1944, les mois qui s’écoulent jusqu’à la Libération, début septembre, sont particulièrement difficiles pour les habitants de la région : les Alliés intensifient les bombardements, l’économie est asphyxiée ce qui aggrave la pénurie, l’occupant renforce la répression.

11 août 1944 : il est environ 16 heures quand l’alerte est donnée. Tout le monde se précipite aux abris. Trois cents appareils britanniques, néo-zélandais et australiens, escortés par une centaine de chasseurs Spitfires survolent le territoire et commencent un bombardement infernal.

Après les 25 minutes les plus longues de la vie de Douai, les habitants sortent peu à peu des abris et caves : le spectacle est désolant, le bilan humain des plus tristes :
279 morts, 3 600 maisons rasées, l'ensemble de bâtiments comme la gare, l'hospice, la bibliothèque municipale, le musée, l'hôtel de la sous-préfecture, le local de la Caisse d'épargne, l'École des mines sont sévèrement touchés. Les équipes de secouristes mettront plusieurs jours à dégager tous les corps et à dresser le décompte des victimes.


 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

DOUAI : Faillite de Thomas Cook Voyages, l'agence de Douai ne fermera pas.
Par François Greuez
Le voyagiste Thomas Cook s’est déclaré en faillite, ce lundi 23 septembre 2019. Si les agences britanniques vont fermer, ce n’est pas le cas de l'agence de Douai, indépendante et affilée à Albatour.

Le 23 Septembre 2019

DOUAI : Une Charte pause méridienne pour développer la qualité des accueils périscolaires proposés aux enfants et aux familles.
Par François Greuez
La ville de Douai s’est fixé, depuis de nombreuses années, l’objectif de développer la qualité des accueils périscolaires proposés aux enfants et aux familles.

Le 20 Septembre 2019

DOUAI : Le centre hospitalier possède un espace nature
Par François Greuez
La maternité du Centre Hospitalier de Douai a mis en place une « filière physiologique » pour répondre à la demande de plus en plus importante des futures mamans et des couples souhaitant une alternative à la médicalisation de l’accouchement.

Le 20 Septembre 2019

DOUAI : World CleanUp Day, où nettoyer la nature?
Par François Greuez
Douai se mobilise pour la journée mondiale du nettoyage de notre planète, samedi 21 septembre 2019.

Le 20 Septembre 2019

DOUAISIS : Bougez autrement, journée de la mobilité électrique.
Par François Greuez
La Communauté de Communes Cœur d'Ostrevent, en partenariat avec la commune de Monchecourt, organise la 5ème édition de "Bougez Autrement" le samedi 21 septembre 2019 de 10h à 19h au Parc Saint-Roch de Monchecourt.

Le 19 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais