NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

DOUAISIS : Un rapport parlementaire stipule que l'armement des policiers municipaux devienne obligatoire, Cuincy a fait sa demande.

Un rapport parlementaire a été remis en début de semaine au 1er ministre Edouard Philippe qui propose de rendre l'armement des policiers municipaux obligatoire « sauf refus motivée du maire ». Nous avons laissé la parole aux élus du Douaisis et représentant de l’État sur ce sujet :


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Pour Dimitri Houbron, député LREM de la 17ème circonscription du Nord : " l'armement de la police municipale doit être une exception, c'est des décisions des élus locaux et de l'état pour répondre aux problématiques locales, la police municipale a un rôle de prévention dont l'intervention répressive qui est permise, doit demeurer l'exception. » Il s'oppose fortement au rapport parlementaire."

« La question de l'armement, c'est un sujet pas tout à fait nouveau , lors de l'adoption de la loi sur la sécurité intérieure en 2007, il était question de cela. Dans le Douaisis, une seule commune a fait la demande c'est Cuincy. Douai ne souhaite pas particulièrement, c'est la volonté du maire. » rappelle Mr Destouches, sous-préfet de Douai.

« On s’aperçoit que nos policiers peuvent être confrontés à des problèmes de sécurité eux même, c'est un moyen de se prévenir de toute acte vis à vis de leur personne , c'est aussi un élément très dissuasif comme le bâton et l'arme en elle-même. Ils seront aussi équipés d'un flashball, c'est une arme extrêmement dissuasif, quand des jeunes voient le flashball , ils se disent que le policier est en droit de l’utiliser. C'était un grand débat en conseil municipal il y a plus d'un an, tout le monde est pas pour. Trois policiers seront armés à la suite d'une longue formation, d'ici fin d'année voir début de l'année prochaine, on peut considérer que nos policiers peuvent utiliser leur arme. » résume Claude Hego, Maire de Cuincy.

Selon des données de 2016, 84% des effectifs de police municipale sont déjà équipés d'une arme, qu'importe la catégorie soit 18.044 agents.

 


 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

BEUVRY LA FORET : Une balade randonnée avec des ânes le 18 Août.
Par François Greuez
Vous avez toujours rêvé d’une balade avec les ânes ? L’Office de Tourisme Pévèle Carembault comble vos attentes.

Le 23 Juillet 2019

DOUAISIS : Le sous-marin "La Minerve", disparu il y a 50 ans, a été retrouvé au large de Toulon, deux Douaisiens étaient à bord.
Par François GREUEZ
Le 27 janvier 1968, la Minerve disparaît corps et biens au large du cap Sicié avec 52 marins à son bord. Ce 22 Juillet, la ministre des armées annonce qu'ils ont retrouvés le Sous-Marin à quelques nœuds de Toulon.

Le 22 Juillet 2019

DOUAISIS : Sécheresse dans le Nord, le Préfét adapte les restrictions de consommations en eau en vigueur jusqu'au 30 Septembre. Le Douaisis concerné.
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. 

Le 20 Juillet 2019

DOUAI : Les supporters algériens fêtent la victoire de leur équipe après la finale de la CAN.
Par François Greuez
Les supporters des Fennecs algériens sont descendus dans les rues de Douai ce 19 juillet pour célébrer la victoire de leur équipe en finale de la Coupe d’Afrique des nations. L’équipe algérienne l’a remportée 29 ans après son précédent titre continental.

Le 20 Juillet 2019

DOUAI : Découvrez Douai au temps du Roi Soleil.
Par François Greuez
A l’été 1667, Douai, devient française. Louis XIV y installe presque aussitôt des bâtiments militaires, comme des casernes ou la Fonderie de canons, et en 1714, le Parlement de Flandre. Ainsi, Douai, ville de marchands, d’étudiants et de moines, devient ville militaire et judiciaire.

Le 19 Juillet 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais