NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

Le groupe Safran va ouvrir une nouvelle usine, à Rosult

Une chance pour le territoire, avec à la clé plus de 200 emplois


Par Thibaut PAQUIT

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

26 000 m² au milieu des champs, dans la commune de Rosult, pour accueillir dans quelques années une usine flambant neuve. C'est désormais dans ce secteur, à une vingtaine de minutes de Lille, proche de Valenciennes et Saint-Amand, que seront réparées des pièces de moteur d'avion Boeing ou Airbus. L'accord a été signé à l'Élysée le mardi 24 mai. Le terrain a été choisi par Air France et Safran parmi cinq concurrents, car il dispose de nombreux atouts, en bordure de l'A23.

Au total, ce seront entre 200 et 250 emplois qui devraient être créés avec cette nouvelle usine. Une bonne nouvelle pour cette région où le taux de chômage dépassait 20% en 2012. L'ouverture de l'usine est prévue pour la fin de l'année prochaine.

Xavier Bertrand, le président de la Région des Hauts-de-France, en est ravi :
 

"Cette implantation du groupe Safran est une excellente nouvelle pour notre Région, qui était en compétition avec d’autres territoires. Ce projet, synonyme d’excellence industrielle au plus haut niveau mondial, va permettre de créer 250 emplois, dans notre Région, berceau des deux premières révolutions industrielles, et qui a l’ambition d’être celui de la troisième.

Ce projet sera soutenu par le Conseil régional jusqu’à 1 million d’euros, sous forme d’aide à l’investissement et à la formation.

Bien sûr, ce ne sont pas les hommes et les femmes politiques qui créent des emplois, ce sont les entreprises. Mais cette implantation, pour laquelle l’ensemble des acteurs locaux se sont mobilisés, est un exemple d’action politique au service de l’intérêt régional, bien loin de la politique politicienne.
Nous nous réjouissons également des discussions auxquelles participe activement la Région et qui permettront demain l’embauche de 60 salariés de Vallourec dans cette nouvelle usine."

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

BEUVRY LA FORET : Une balade randonnée avec des ânes le 18 Août.
Par François Greuez
Vous avez toujours rêvé d’une balade avec les ânes ? L’Office de Tourisme Pévèle Carembault comble vos attentes.

Le 23 Juillet 2019

DOUAISIS : Le sous-marin "La Minerve", disparu il y a 50 ans, a été retrouvé au large de Toulon, deux Douaisiens étaient à bord.
Par François GREUEZ
Le 27 janvier 1968, la Minerve disparaît corps et biens au large du cap Sicié avec 52 marins à son bord. Ce 22 Juillet, la ministre des armées annonce qu'ils ont retrouvés le Sous-Marin à quelques nœuds de Toulon.

Le 22 Juillet 2019

DOUAISIS : Sécheresse dans le Nord, le Préfét adapte les restrictions de consommations en eau en vigueur jusqu'au 30 Septembre. Le Douaisis concerné.
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. 

Le 20 Juillet 2019

DOUAI : Les supporters algériens fêtent la victoire de leur équipe après la finale de la CAN.
Par François Greuez
Les supporters des Fennecs algériens sont descendus dans les rues de Douai ce 19 juillet pour célébrer la victoire de leur équipe en finale de la Coupe d’Afrique des nations. L’équipe algérienne l’a remportée 29 ans après son précédent titre continental.

Le 20 Juillet 2019

DOUAI : Découvrez Douai au temps du Roi Soleil.
Par François Greuez
A l’été 1667, Douai, devient française. Louis XIV y installe presque aussitôt des bâtiments militaires, comme des casernes ou la Fonderie de canons, et en 1714, le Parlement de Flandre. Ainsi, Douai, ville de marchands, d’étudiants et de moines, devient ville militaire et judiciaire.

Le 19 Juillet 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais