NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

MONTIGNY EN OSTREVENT : Un institut médico-éducatif verra le jour début 2019

Ce 26 Juin, avait eu lieu la pose de la première pierre, pour le futur institut médico-éducatif (IME) de Montigny en Ostrevent, en présence de représentants de l'APEI, de jeunes de cette association, du département et également de Carré Constructeur.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !



7 photos disponibles : VOIR LES PHOTOS

Cette construction de l'IME comportera deux bâtiments distincts à simple rez de chaussée, soit une surface de 4800 m².

Pour Franck Roux, le directeur de l'IME de Montigny En Ostrevent : « Le futur IME est en quelques sortes une mine de pépites ! »

Un bâtiment qui possédera un accueil de jour développé en une zone administrative et technique, ainsi que trois secteurs pour chaque tranche d'âge dont l'âge du public admis est compris entre 4 et 20 ans pour une capacité de 75 enfants autistes.

De même un bâtiment d'hébergement qui contiendra deux ailes de 20 lits reliées par cette zone administrative.

Les abords de ces équipements seront conçus et aménagées pour faciliter le fonctionnement, mais également le confort des enfants et jeunes adultes autistes, qui trouveront chacun, leurs besoins et des ressources pour gagner en autonomie.

La végétation actuellement en place, sera préservée dans la mesure du possible pour éviter de ne pas faire « table rase » d'une nature déjà présente sur le site.

Des végétaux plantés seront choisis pour offrir :

Un cadre sécurisant : non allergisant , non toxiques et non épineux
Un aménagement attractif qui évoluera au fil des saisons.

Sans oublier de parler du jardin (environ 9000m²), qui deviendra un lieu de stimulation et d'éveil sensoriel et physique, mais également d'apaisement pour permettre de sécuriser les émotions.

Le financement global du bâtiment est de 12,5 millions d'euros, la fin des travaux sera terminée aux alentours de fin 2018 pour une inauguration normalement prévue pour début 2019.

 

(Photos maquette : Carré Constructeur)


 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

DOUAISIS : Le SMTD vous fait profiter à fond de la Semaine de la Mobilité :
Par François Greuez
Au programme durant cette semaine de la mobilité, une journée de gratuité au réseau évéole, des stands d'informations, des ateliers pédagogiques et des jeux avec de nombreux lots à gagner.

Le 15 Septembre 2019

LEWARDE : Le centre historique minier membre du réseau Mem'Histo, une plateforme digitale interactive
Par François Greuez
Dans une région marquée par l'Histoire et animée par une Mémoire vivante, des structures muséales régionales, aux statuts divers, se sont rassemblées sous la bannière commune du réseau Mem'Histo afin de promouvoir la richesse et la diversité des Musées d'Histoire et de Mémoire Contemporaines des Hauts-de-France. 

Le 12 Septembre 2019

DOUAISIS : Le projet du futur centre de services et de formation de la CMA Hauts-de-France se concrétise.
Par François Greuez
La CMA HDF dispose de 20 centres de formation dans les hauts de france.  Projet en partenariat avec la région HDF et Douaisis Agglo.

Le 11 Septembre 2019

DOUAISIS : Une action banderole contre le CETA par le FDSEA et les Jeunes Agriculteurs sur le territoire.
Par François Greuez
Plusieurs banderoles ont été déployés sur plusieurs entrées de communes du territoire (vers l'Orchésis) par le biais du syndicat FDSEA et les Jeunes Agriculteurs.

Le 11 Septembre 2019

DOUAISIS : Comment réagir si votre enfant est victime de harcèlement ?
Par François Greuez
Près d’un enfant sur dix affirme être, dès l’école primaire, victime de harcèlement physique ou moral de la part de ses camarades. De même, le cyber harcèlement est devenu une (triste) réalité. Face à ce type de situation, il est parfois difficile en tant que parents de savoir comment réagir.

Le 11 Septembre 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais