NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

PARIS : Les avocats du barreau de Douai ont manifestés, ce mercredi, dans les rues de la capitale.

Ils étaient plus d'une trentaine d'avocats du barreau de Douai a participer, ce mercredi, à la grande manifestation nationale à Paris, pour dénoncer le projet de réforme de la justice


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Partis tôt le matin en bus depuis le Palais de Justice. Prenant la route vers la capitale, où la manifestation nationale était organisée par l'ensemble des avocats de toute l'Hexagone.

Dans les rues de Paris, ils étaient au total plus de cinq mille avocats à défiler avec comme but de dénoncer le projet de réforme de la carte judiciaire par le gouvernement, également d'autres nouveautés comme la création d’un tribunal départemental unique. « Nous étions 34 avocats de Douai à venir sur Paris, soit plus d'un tiers, ce qui est une bonne mobilisation, et qui est au dessus majoritairement des barreaux Français» annonce le bâtonnier de Douai.

Depuis plusieurs semaines, les avocats de Douai se mobilisent, avec une crainte de voir un jour leur palais de justice disparaître, pour cette raison que cette grève dure sans relâche.

« On a eu une belle réunion avec l'ensemble des avocats de France et des syndicats de magistrats. On s'est réunit d'abord place du Châtelet puis place Vendôme, on a eu un mouvement unitaire avec beaucoup d'avocats, une belle ferveur, on a tous défendu l’intérêt du justiciable qui est notre cible pour aujourd'hui, ainsi de défendre ce projet de loi qu'on accepte pas. » rajoute Alain Cockenpot, le bâtonnier du barreau de Douai.

Aucun relâchement pour les avocats, la mobilisation continue. En attendant, la grève reste maintenue par le barreau avec de nouvelles perturbations concernant l'activité du palais de justice de Douai. 

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

BEUVRY LA FORET : Une balade randonnée avec des ânes le 18 Août.
Par François Greuez
Vous avez toujours rêvé d’une balade avec les ânes ? L’Office de Tourisme Pévèle Carembault comble vos attentes.

Le 23 Juillet 2019

DOUAISIS : Le sous-marin "La Minerve", disparu il y a 50 ans, a été retrouvé au large de Toulon, deux Douaisiens étaient à bord.
Par François GREUEZ
Le 27 janvier 1968, la Minerve disparaît corps et biens au large du cap Sicié avec 52 marins à son bord. Ce 22 Juillet, la ministre des armées annonce qu'ils ont retrouvés le Sous-Marin à quelques nœuds de Toulon.

Le 22 Juillet 2019

DOUAISIS : Sécheresse dans le Nord, le Préfét adapte les restrictions de consommations en eau en vigueur jusqu'au 30 Septembre. Le Douaisis concerné.
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. 

Le 20 Juillet 2019

DOUAI : Les supporters algériens fêtent la victoire de leur équipe après la finale de la CAN.
Par François Greuez
Les supporters des Fennecs algériens sont descendus dans les rues de Douai ce 19 juillet pour célébrer la victoire de leur équipe en finale de la Coupe d’Afrique des nations. L’équipe algérienne l’a remportée 29 ans après son précédent titre continental.

Le 20 Juillet 2019

DOUAI : Découvrez Douai au temps du Roi Soleil.
Par François Greuez
A l’été 1667, Douai, devient française. Louis XIV y installe presque aussitôt des bâtiments militaires, comme des casernes ou la Fonderie de canons, et en 1714, le Parlement de Flandre. Ainsi, Douai, ville de marchands, d’étudiants et de moines, devient ville militaire et judiciaire.

Le 19 Juillet 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais