NEWSLETTER


Inscrivez-vous à la Newsletter pour recevoir les actualités de votre portail de territoire :


 


En poursuivant votre navigation sur ce site vous devez accepter l'utilisation et l'écriture de coockies sur votre appareil connecté. Ces coockies (petits fichiers texte) permettent de suivre votre navigation, vous reconnaitre lors de votre prochaine visite et sécuriser votre connection. En savoir plus

J'accepte
Sur le terrain

DOUAI : L’équipe de Cardiologie sensibilise face aux maladies cardiovasculaires

A l'occasion de la 1 ère édition du RED DAY « Un jour pour sensibiliser aux maladies cardiovasculaires féminines. », l’équipe de Cardiologie tenait un stand d’information dans le Hall d’accueil du Centre Hospitalier de Douai pour une campagne de sensibilisation.


Par François Greuez

Partager cette actualité avec mes ami(e)s sur Facebook !

Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité dans le monde. Pourtant, peu
de gens savent que les hommes et les femmes ne sont pas égaux face à ces maladies. Les
femmes d’aujourd’hui, plus exposées par leur mode de vie, sont en effet près de 9 millions à en
mourir chaque année dans le monde, soit 1 femme sur 3. Aujourd’hui les infarctus chez les
femmes de -50 ans ont triplé ces 15 dernières années. Ce fléau est la raison d’être du mouvement
«Go Red for Women», qui a vu le jour en 2005 aux Etats-Unis. Il est désormais relayé dans une
vingtaine de pays et porté, en France, depuis 2015, par la fondation AJILA, sous le mouvement «
Sauvez le Cœur des Femmes ».

La France est en effet un pays qui n’est pas épargné par ce constat alarmant. Ces maladies sont
en forte augmentation, tuant plus que tous les cancers féminins réunis. Selon les chiffres de la
Fédération Française de Cardiologie, le nombre de personnes hospitalisées pour un infarctus du
myocarde entre 2002 et 2008 a baissé dans toutes les classes d'âges chez les hommes (‐ 8,2%
de 45 à 54 ans), mais a progressé chez les femmes (+ 17,9% de 45 à 54 ans).
Une hausse liée au fait qu'elles ont adopté les mêmes mauvaises habitudes que les hommes:
tabac, mauvaise alimentation, stress, manque d’exercice physique. Par ailleurs, les maladies
cardiovasculaires touchent des femmes de plus en plus jeunes. Le tabac et l’obésité en
augmentation en sont les principales causes.

 

Crédit Photo : CH DE DOUAI

Veuillez patienter le temps que l'image s'affiche...
Web tv

Vidéos associées

Pas de vidéo pour cet article

Retour

Autres articles :

BEUVRY LA FORET : Une balade randonnée avec des ânes le 18 Août.
Par François Greuez
Vous avez toujours rêvé d’une balade avec les ânes ? L’Office de Tourisme Pévèle Carembault comble vos attentes.

Le 23 Juillet 2019

DOUAISIS : Le sous-marin "La Minerve", disparu il y a 50 ans, a été retrouvé au large de Toulon, deux Douaisiens étaient à bord.
Par François GREUEZ
Le 27 janvier 1968, la Minerve disparaît corps et biens au large du cap Sicié avec 52 marins à son bord. Ce 22 Juillet, la ministre des armées annonce qu'ils ont retrouvés le Sous-Marin à quelques nœuds de Toulon.

Le 22 Juillet 2019

DOUAISIS : Sécheresse dans le Nord, le Préfét adapte les restrictions de consommations en eau en vigueur jusqu'au 30 Septembre. Le Douaisis concerné.
Par François Greuez
Le 9 avril dernier, Michel Lalande, préfet de la région Hauts-de-France, préfet du Nord, décidait de placer le département du Nord en alerte sécheresse. 

Le 20 Juillet 2019

DOUAI : Les supporters algériens fêtent la victoire de leur équipe après la finale de la CAN.
Par François Greuez
Les supporters des Fennecs algériens sont descendus dans les rues de Douai ce 19 juillet pour célébrer la victoire de leur équipe en finale de la Coupe d’Afrique des nations. L’équipe algérienne l’a remportée 29 ans après son précédent titre continental.

Le 20 Juillet 2019

DOUAI : Découvrez Douai au temps du Roi Soleil.
Par François Greuez
A l’été 1667, Douai, devient française. Louis XIV y installe presque aussitôt des bâtiments militaires, comme des casernes ou la Fonderie de canons, et en 1714, le Parlement de Flandre. Ainsi, Douai, ville de marchands, d’étudiants et de moines, devient ville militaire et judiciaire.

Le 19 Juillet 2019

Réalisé avec l'aide du ministère de la Culture et de la Communication

ministère de la Culture et de la CommunicationLes Portails du sud du Nord Pas de Calais